Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 07:41

 
Comme certains le savent déjà, j'ai joué dans un opéra rock, comédie musicale
"La révolution Française".
premier à gauche (en violet) à coté des soldats

je recompose actuellement les musiques originales de cette comédie musicale exceptionnelle aux textes et musiques somptueuses (
en savoir + cliquez ici
)

Ici, nouvel extrait de "Je m'appelle Charles Gauthier", le héros de cette comédie musicale amoureux d'isabelle de Montmorrency.
Comme d'habitude, il s'agit d'un test "à la volée", c'est loin d'être parfait, la prise de son est "d'un trait, voix+synthé).. mais au moins, ça à le mérite de donner un aperçu..



clic ici pour écouter

(patientez 20 secondes sur la page d'accueil,
fichier en streaming de 3,6 mégas)

 

Je m'appelle
Charles Gauthier
Je suis fils
de simple boutiquier
établi
rue Quincampois
maroquinnier depuis 1743
Sur les quais,
le nez au vent
au milieu
des ombres familières
on oublie et
l'on apprends..
Que le temps des jeux d'enfants
n'a qu'un temps sur la terre

autre extrait revisité par mes soins :. Au petit matin. (Décapitation de Marie Antoinette)

Repost 0
23 décembre 2005 5 23 /12 /décembre /2005 07:51

TUTORIAL permettant de bien comprendre les outils de sélection.

PHOTOSHOP est un puissant outil de dessin et de tracés. Cependant, vous vous servez certainement trés peu des différents outils de sélection.

Voici comment apprendre facilement la maitrise des sélections aditionnelles et soustractives
en se servant de  l'outil  "cercle rectangle" mais aussi de l'outil plume

J'en profite pour répondre à une question basique mais tellement importante que je n'avais jamais pensé à la traiter :

lorsque vous réalisez une sélection avec l'outil "rectangle-cercle", vous pouvez en maintenant la touche ALT ou MAJUSCULE (la flèche), ajouter ou soustraire un autre rectangle ou cercle.. essayez, ça prends 2 secondes !!

TUTORIAL 
(clic pour agrandir)

BON NOËL !!!

 

 

 


 

Repost 0
17 décembre 2005 6 17 /12 /décembre /2005 11:07
J'ai terminé la première ébauche de la mélodie "d'égoïste" (texte ici)

clic ici
 pour écouter "EGOISTE"

et ICI  
 pour écouter une reprise (extrait) de "Do you really want.. de culture club..

c'est une maquette réalisée 100% par synthé, histoire de voir "l'ensemble" musical..
La musique finale sera réalisée avec des musiciens..

Dites moi votre avis..
Repost 0
16 décembre 2005 5 16 /12 /décembre /2005 00:00

Il existe un filtre photoshop intérréssant : c'est le FILTRE CHROME..

Vous le trouvez dans MENU>FILTRES>ESQUISSE. Celui ci permet de donner des effets de matière
trés interressants. Pour effectuer un calque de texte, créer des pallettes de motif (voir tutorial motif dans
ce blog), des cadres entourant des photos...

Pas à pas, voici comment créer facilement des effets texturés avec ce filtre :


 

OUVREZ d'abord un nouveau fichier 800x 200 px (idéal pour bannière) Fichier>nouveau>rentrez les tailles (résolution 90, blanc)

1) réalisez un dégradé de haut en bas (ici bleu nuit et noir)

2) sélectionnez la couleur blanche..
prenez le pinceau et sélectionnez d'abord (
en cliquant sur la petite flêche à coté de forme)
une forme arrondie (N°95 sur l'exemple) pour le haut et forme droite (N°112) pour le bas



3) allez dans MENU>FILTRES>ESQUISSE et choisissez chrome.. Mettez les effets que vous souhaitez

4) selon l'effet de matière que vous souhaitez donner, changez les couleurs en allant dans MENU>IMAGE>REGLAGES>BALANCE DES COULEURS. Vous obtenez, selon la gamme de couleur
choisie, des textures hyper sympa :



ET VOILA : Comme d'habitude, passez tranquillement 10 minutes en vous servant de ce tutorial. vous verrez que selon la forme de pinceau choisie et les couleurs, vous obtenez sans cesse des surprises.

Bon courage à vous, merci à tous et spécialement aux inscrits à la newsletter...

Repost 0
13 décembre 2005 2 13 /12 /décembre /2005 18:19

 Lire le début du roman : page 1


    

Un convoi de trois véhicules se dévoila enfin à l'endroit exact où il le pressentait.
Son allure était lente, soulevant peu de poussière.
Le premier véhicule était massif ;de forme rectangulaire, surmonté d'un dome translucide sur son quart arrière.
     L'entité savait déjà, au ronronnement de ses générateurs à suspentation ionique, qu'il s'agissait d'un VAPA, contraction de  [Véhicule Anti Personnel Asservi].
Celui ci était de  type "reconnaissance".
Gris anthracite, disposant d'un blindage léger, il officiait au rôle principal de préparation des offensives terrestres et de sécurisation de zones sensibles.
A son bord, aucun personnel, ses systèmes de capteurs de 7ème génération étant bien plus efficaces.. Plus précis, plus rapides, ne se reposant jamais..
Et plus meurtrier surtout !

Sa batterie de censeurs accoustiques et thermiques couvraient une zone de 500 mètres de rayon
autour du blindé. Deux lasers dans le spectre infra mauve balayaient inlassablement le terrain à l'intérieur de cette zone. Son IA (intelligence artificielle) combinait tous les résultats obtenus pour restituer une vue tridimensionelle en réalité virtuelle aux occupants des deux autres véhicules accompagnateurs.

Toute variation thermique, lumineuse, volumétrique se trouvait rapportée, ingérée et classifiée par le puissant bi céphale informatique.
     Son unité de calcul triait, comparait et instruisait son deuxième module : l'IA.
    Celle ci  corrélait ses informations  et fournissait immédiatement un plan de situation tactique complet. L'intelligence était presque a un niveau de conscience intuitive...

 à proprement parler : Elle apprenait toujours plus, de façon exponentielle. Pour pouvoir faire face, pour lutter.. pour vaincre...

Car l'humanoide l'observant de son lointain promontoire savait que, en manière de riposte, le VAPA était diaboliquement efficace...

Mais il savait aussi que le meilleur plan de bataille ne résistait jamais aux premières minutes d'une guerre.
Ce que bientôt, il allait se charger de faire comprendre aux occupants..
Bientôt..

" temps de bouger " murmura t'il..

Les yeux réduits à deux fentes minces, il resta quelques secondes encore à regarder ses proies..

Puis, il accentua encore son mimétisme avec la roche et commenca une lente reptation vers le contrebas de la falaise.
Ses mains étaient soudées au cuisses,  sa cage thoracique s'était arrondie fortement pour limiter le contact au sol... sa température interne semblait, elle aussi, s'être modifiée : Aucune buée ne sortait plus de sa bouche alors qu'il progressait sans le moindre bruit..

Bientôt...

            [ suite jeudi]

Repost 0
12 décembre 2005 1 12 /12 /décembre /2005 14:17

En mai 1998,

j'ai commencé un roman de science fiction
que j'avais laissé tomber depuis..
Enfin, quand je dis roman, c'est assez pompeux.. disons que je n'ai pas de talent à l'écriture et que je me suis essayé a rndre cohérent un enchevétrement d'idées pour voir ce que cela peut donner.
Et je trouve ça..Heu, à vous de me le dire, peut être , cela sera plus honnête..

Maintenant, grâce à la magie d'internet et du blog,
j'ai envie de vous le faire partager...
Je mettrai à jour régulièrement celui ci....
(
mise à jour du 05/09/2008 : j'ai laissé tombé ce roman par manque cruel de temps et de motivation..désolé !)





PANGÉE, ÉPOQUE 1
17 janvier 2112, 6h10.   quelque part en France..

     L'homme était allongé sur le ventre, les deux jambes légèrement écartées.
Son bras droit, appuyé sur un rocher plat, lui permettait de voir en contrebas du promontoire sur lequel il se tenait.
     Il observait un endroit situé à deux ou trois kilomètres de son point d'observation.
Son regard était fixe, brillait d'intensité.

     Son corps  musculeux dégageait une puissance maitrisée. Ici, pas de musculature artificielle, de muscles hypertrophiés ou de veines saillantes..
Uniquement une harmonie réelle et troublante.

On pouvait comparer sans peine son corps à l'écorché de la dépouille d'un grand prédateur où toute l'anatomie dévoilée laissait apparaitre des muscles allongés uniquement dédiés à la puissance et l'endurance.
     
     On se trouvait au coeur de l'hiver et pourtant il ne semblait pas souffrir de la morsure du froid, vétu à peine d'un pantalon de treilli noir et d'un t-shirt de coton..Son visage détendu lui conférait une douceur sauvage accentuée par ses yeux gris mauves qui contrastaient avec la couleur de sa peau.

     Celle ci, curieusement, ne laissait pas transparaitre  de couleur uniforme. Aux endroits apparents, elle adoptait la même teinte que le support sur lequel elle reposait: son bras couleur sable moucheté de noir comme la pierre qui le supportait, le visage gris pale homogène avec le ciel bas et menaçant de l'aube naissante. Des reflets irisés le parcourait, symbiotes parfait des changement de luminosité..

Certains animaux disposaient de ce système de camouflage pour se dissimuler et sauver leur vie.

Mais d'autres l'utilisaient aussi pour chasser.


Un tressaillement...

Son ouïe hyper sensible l'avisait d'une présence avant même qu'elle n'apparaisse sur la ligne de crête qui lui faisait face.
Son poste de guet improvisé, situé sur la colline la plus élevée, lui permettait d'embrasser une vue panoramique de la vallée de Crenn. Sur sa gauche, un semblant de voie de communication serpentait entre deux massifS forestiers.


Attendre...


l'entité pouvait prendre son temps,
ils viendraient de toutes façon, c'était immuable..
"Ils" venaient toujours !

Pour lui..
et ceux de sa condition..

Et ils allaient mourrir.
Tous, toujours et encore

 

       lire la suite...

Repost 0
5 décembre 2005 1 05 /12 /décembre /2005 15:19
  1. Oui, j'ose....

Beaucoup de coms sur mes textes avec la sempiternelle question..

"Quand est ce que tu chantes en "live "



En 1982,
j'ai joué dans une comédie musicale " La révolution Française "
qui a bouleversé ma vie..

Depuis un an, je suis sur le projet de la remonter en Bretagne..

Donc, j'ai mis un extrait que j'ai joué au clavier et chanté en "une seule prise"..
Il est enregistré dans le cadre de maquette "off" pour créer l'architecture musicale.. Donc, pas de fioritures.. pas de batterie, ni de basses... La voix n'est pas 100% placée..c'est du "brut de décoffrage"...

A la base, il est écrit pour une voix de femme soprano..(extrait original en bas) ce qui fait que je dois m'envoler un peu vers les aigus..Mais bon, se mettre en danger est plus exitant que de chanter de la varièté à la portée de "tout le monde "

Mais bon, j'ai souhaité mettre une "voix" pure, sans trafic..
Quand on se dévoile, il faut oser le faire sans  artifices.. Et puis, ce n'est pas un viol, c'est moi qui m'offre !!

Je préfère commencer par des chansons complexes :
(MDR) comme ça, si j'ai des com assassins, j'arrète !! lol lol

LA CHANSON : AU PETIT MATIN
Piano: dom   chant:dom   auteur :Martin Circus 1972


       Louis XVI a été guillotiné..
           La "veuve Capet", Marie Antoinette est condammnée par le tribunal
Révolutionnaire pour conspiration.
            ....... dans sa prison, 
                          elle passe sa dernière nuit avant son éxécution....
Elle se souvient...

Au petit matin
mes rêves, je m'en souviens..
s'ouvraient à la vie
et je me vois encore
couverte de rosée
aprés la nuit passée
à rire, à danser..à aimer

Au petit matin
ils viendront me chercher
et me conduiront par les rues de la ville
dans un chariot de bois
jusqu'à l'Horrible Endroit
Mon Dieu, épargnez moi la peur

Adieu mes enfants
je vous quitte, trop tôt
je vous laisse entre les mains de Dieu
je vous aime Adieu, Adieu..

Le petit matin
n'est déjà plus trés loin
la dernière étoile
palit à la fenêtre
et je me sens prête
à suivre le chemin
de mon dernier
matin....

 synthe.jpg
 Version DOM




écouter l'original : Au petit matin (Marie-Antoinette)
(16 Octobre 1793 - 25 Vendémiaire An II)
  Franca Di Rienzo
  Le site de la révolution française

 

Repost 0
3 décembre 2005 6 03 /12 /décembre /2005 12:57

Parfois, paradoxalement, une image trop nette obtenue par un super appareil photo,
laisse un gout un peu fade.. Manque d'animation, de vie ....

Aujourd'hui , comment donner "du mouvement" à une image figée..

Facile à réaliser avec photoshop..
Au programme, le filtre flou directionnel, flou gaussien et la gestion des effets de calques..
Comme d'habitude, clic sur l'image pour avoir le tutorial...


 Modem 56 k : image de 150 ko, patientez
6 à 7 secondes aprés le clic..

Repost 0
2 décembre 2005 5 02 /12 /décembre /2005 09:54

Rien de plus joli que de pouvoir créer des icones, des fonds, des menus qui se fondent et laissent apparaitre le fond de votre blog, e-mail ou page web..
Pour cela, il faut créer une image avec un fond transparent et l'enregistrer en gif..

Voici la méthode :

sur ce tutorial, com bienvenues
pour m'indiquer s'il vous parait clai
(essayez, c'est hyper facile)
clic sur l'image pour l'ouvrir

exemple de gif transparent
laissant apparaitre le fond d'écran
 

Repost 0
1 décembre 2005 4 01 /12 /décembre /2005 00:00

De part mon activité, je me déplace énormément sur le territoire Breton..
j'ai pour habitude de savoir prendre le temps deux minutes  tous les jours pour prendre des clichés des sites que je traverse.. vous trouverez sur cet article, au fil du temps, des photos haute résolution (environ 900x600 90 dpi) de ses endroits..
Si vous souhaitez enrichir  votre site avec ses photos, je vous laisse ce droit DANS LA MESURE où vous établissez un lien actif entre la photo et mon site.. les photos sont marquées par code DIGIMARK et enregistrées auprés de ImageShack.. merci d'être correct ! ( je peux même vous les envoyer par mail en 8.6 millions de pixel 3600 x 1256 px 320 dpi 24 bits.. fichier d'environ 4 mègas, ADSL obligatoire!)

clic sur les images pour haute résolution.

paimpol, 29 novembre, instant fugitif à saisir
Retour de pêche

mercredi 9 novembre

les Bretons savent planter un arbre !! 

mardi 8 novembre

montage photoshop de 3 images
  
Perros Guirec..Pas intérét à tomber !
    
   



   clic pour plein écran, grand format

Repost 0