Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 07:07
Sed fugit interea fugit irreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore,
Mais en attendant il fuit :
le temps fuit irréparablement, tandis que nous errons autour,  prisonniers de notre amour du détail
".




  Millions de morts pour qui le temps s'est arrété..
milliards de larmes de sang versés, de vies couleur misère
pour nous permettre de vivre libre dans un monde meilleur..

Ils s'appellaient Ernest, Raymond, Théodore..
mais aussi Pierre, Henry et Théophile...
ils furent quelques un à demeurer  vivants
d'innombrables à mourir..
La plupart n'auraient pû épeller les mots Guerre et Politique
car ils ne savaient que peu écrire...

 Tombés en frères sous les bombes
Oubliés en inconnus dans une tombe..
Ne demeurent que les films où on les voit sourire
aux photos grises où on les voit périr...
Tempus fugit...

Vous n'êtes plus là et ne pouvait me lire
Vous êtes peut être ailleurs mais ne pouvait m'entendre..
Alors, Messieurs Les Poilus, en Frère d'Arme de mon époque
Ce 11 novembre, je vous appelle..
Frèle bouteille à la mer...
Pour que, si l'un de vous encore nous guette
transmette notre devoir de mèmoire sans gout amer..

Tempus fugit,

  Pour vous il a fuit irrémédiablement
nous continuons à croire que le souvenir permet de le rematérialiser
mais nous sommes toujours attaché aux détails de notre vie
Vous savez pourtant, rien n'a changé

Tempus fugit..Tempus fugit !

La planète se meurt, on y étouffe
mais nous n'avons pas de masque..
Bientôt, nous allons reprendre les armes.
Ce sera pour l'eau qui nous manquera
ou pour fuir celle qui s'élévera
Mais nous risquons encore de nous battre

Que dites vous ? Vous êtes Mort pour la France ?
Oui, Frères, c'est vrai..
Mais, chers défunts, le monde n'a pas changé depuis...
 nous devons nous y battre au quotidien
 pour pouvoir encore espérer y vivre demain..

Le pire ennemi que vous n'avez pas dû affronter :
C'est avant tout Nous mêmes contre le temps qui s'écoule

Mais en attendant il fuit :
le temps fuit irréparablement,
tandis que nous errons autour,
les prisonniers de notre amour de détail ".


Blogtrotter 11 novembre 2009 " Allons enfants..."


Partager cet article

Repost 0

commentaires