Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2005 1 12 /12 /décembre /2005 14:17

En mai 1998,

j'ai commencé un roman de science fiction
que j'avais laissé tomber depuis..
Enfin, quand je dis roman, c'est assez pompeux.. disons que je n'ai pas de talent à l'écriture et que je me suis essayé a rndre cohérent un enchevétrement d'idées pour voir ce que cela peut donner.
Et je trouve ça..Heu, à vous de me le dire, peut être , cela sera plus honnête..

Maintenant, grâce à la magie d'internet et du blog,
j'ai envie de vous le faire partager...
Je mettrai à jour régulièrement celui ci....
(
mise à jour du 05/09/2008 : j'ai laissé tombé ce roman par manque cruel de temps et de motivation..désolé !)





PANGÉE, ÉPOQUE 1
17 janvier 2112, 6h10.   quelque part en France..

     L'homme était allongé sur le ventre, les deux jambes légèrement écartées.
Son bras droit, appuyé sur un rocher plat, lui permettait de voir en contrebas du promontoire sur lequel il se tenait.
     Il observait un endroit situé à deux ou trois kilomètres de son point d'observation.
Son regard était fixe, brillait d'intensité.

     Son corps  musculeux dégageait une puissance maitrisée. Ici, pas de musculature artificielle, de muscles hypertrophiés ou de veines saillantes..
Uniquement une harmonie réelle et troublante.

On pouvait comparer sans peine son corps à l'écorché de la dépouille d'un grand prédateur où toute l'anatomie dévoilée laissait apparaitre des muscles allongés uniquement dédiés à la puissance et l'endurance.
     
     On se trouvait au coeur de l'hiver et pourtant il ne semblait pas souffrir de la morsure du froid, vétu à peine d'un pantalon de treilli noir et d'un t-shirt de coton..Son visage détendu lui conférait une douceur sauvage accentuée par ses yeux gris mauves qui contrastaient avec la couleur de sa peau.

     Celle ci, curieusement, ne laissait pas transparaitre  de couleur uniforme. Aux endroits apparents, elle adoptait la même teinte que le support sur lequel elle reposait: son bras couleur sable moucheté de noir comme la pierre qui le supportait, le visage gris pale homogène avec le ciel bas et menaçant de l'aube naissante. Des reflets irisés le parcourait, symbiotes parfait des changement de luminosité..

Certains animaux disposaient de ce système de camouflage pour se dissimuler et sauver leur vie.

Mais d'autres l'utilisaient aussi pour chasser.


Un tressaillement...

Son ouïe hyper sensible l'avisait d'une présence avant même qu'elle n'apparaisse sur la ligne de crête qui lui faisait face.
Son poste de guet improvisé, situé sur la colline la plus élevée, lui permettait d'embrasser une vue panoramique de la vallée de Crenn. Sur sa gauche, un semblant de voie de communication serpentait entre deux massifS forestiers.


Attendre...


l'entité pouvait prendre son temps,
ils viendraient de toutes façon, c'était immuable..
"Ils" venaient toujours !

Pour lui..
et ceux de sa condition..

Et ils allaient mourrir.
Tous, toujours et encore

 

       lire la suite...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sandy 06/09/2008 11:11

Hello ! J'accepte toujours les invitations si gentiment posée ^^ Euh, quesiton : pourquoi avoir arrêter ? manque de temps ? arfff, on trouve toujours un petit moment pour poser quelques lignes ! Dommage... ;-))) j'aurais aimé connaître la suite...Sinon, merci pour tes compliments ! Et si tu as envie de lire un volume en entier... le volume 4 est conseillé, et les suivants... les premiers doivent être repris, j'étais très jeune lorsque je les avais écrit et cela se sent ^^ Je vais repasser... il y a plein de choses à voir apparemment ^^Bon WE !

Nessy 30/07/2006 13:25

J'aime bien les "yeux gris mauves", je vais lire la suite ...

Syven 15/12/2005 11:52

Bon, un com qui tue. Voilà, je n'accroche pas à la présentation de ton personnage. La description est précise (même trop) mais je ne vois rien.
J'explique. Je commence par voir ses muscles, (j'imagine sa peau), ensuite je vois ses vêtements, et enfin je vois qu'il est caméléon (donc sa peau n'est pas humaine). Bref, j'ai l'impression que ce n'est pas dans l'ordre. En général, on décrit en premier ce qui se remarque au premier coup d'oeil.
Sinon, pour le phrasé, c'est pas mal.
Bonne continuation. :D
Et ne me hais point...

did et lolo 13/12/2005 13:52

Salut Dom
effectivement je confirme que tu es un fin cuistot pour avoir pu déguster tes mets durant cet été!!!!
Donc aucune prétention dans tes commentaires!!!
Je profite de ce petit com pour te rappeler que je ne reçois toujours pas ta new letter??
Mais étant fidèle de ton blog, je passe voir les nouveautés!!!
bisous et à bientot
LOLO

latutute 13/12/2005 13:26

très bien pour un début! comme c'est dit plus haut, tu as changer depuis et donc ta vision des choses à du changer! On attend la suite...
De toute façon un livre, c'est beaucoup de travail et surtout beaucoup d'inspiration et ca tu n'en manques pas!
Courage pour toi continuer ce roman commencé!

Bisous!