Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2006 7 16 /04 /avril /2006 04:42


Je regardais une émission de télé et, comme souvent, des paroles de chanson me viennent.. la musique raisonne dans la tête..
 Vite, un crayon !!! Ne pas perdre le fil !!

 

 

 

Son visage s'est marqué
des sillons de la peine
qu'il exprime en criant,
agonie un peu vaine, machoires crispées
sous les coups de boutoir
d'insultes malaisées qu'il subit en miroir.

sur ses joues ont roulé
de nombreuses larmes de joie
de celles qu'il aspire
a retrouver parfois.
le coeur marqué
au fer rouge du désir
l'indélébile empreinte
des cicatrices à venir..
        Et le sorcier  chante :
       
Ound an ga va mourrir
        Ound an ga va souffrir

Alors,
....... il s'évade dans sa tête
là où le poids des chaines ne compte pas
Il retourne au pays ou le mil est pillé
où les femmes rient le soir
devant les danses d'amour
et les incantations des Dieus noirs.
.........Il s'évade et il court
sur la terre aride que ses pas ont foulé
de la trace du chasseur  
..Et les fauves  fuyaient.
Les cicatrices sur la peau chocolat
d'Ound an ga, le guerrier
marquées par les griffes et les trop maigres rapas..

Il crie sans bruit
contre la magie de l'homme Blanc
de la Haine la plus pure
celle qui glace le sang, qui pénêtre l'Ame
 et la souffrance d'un peuple impuissant.

Pour ses fils tombés, ses femmes souillées
la brulure du joug qu'on lui donne en pature
.........Ound an ga va souffrir
Son regard jaune de guerrier
tue mille fois et mille fois encore
........Ound an ga va mourrir
pour chaque Blanc nouveau
que l'océan apporte..


Et le sorcier  murmurait :
       
Ound an ga va mourrir
        Ound an ga va souffrir
Ound an ga..... va mourrir
        Ound an ga va souffrir

 Paroles Dom :
Déposé et enregistré SACEM DL08-01/2006-OUNDANGA-05*568-A56.t


 

Autres textes ? cliquez ici









Partager cet article

Repost 0

commentaires

Osmanthe 19/04/2007 11:41

Il est des douleurs que rien n’efface.
Il est des souffrances que l’âme s’en retrouve meurtrie à jamais.
Blanc ou noir nous avons tous en nous des blessures qui saignent encore.
Pourquoi croire encore que les gens peuvent changer puisque non ils ne changent jamais en réalité.
Que vaut la vie quand l’ignominie se fait reine ??
Que vaut la vie quand on prend un malin plaisir à faire souffrir ??
Tant de mots qui parfois nous transpercent de plein fouet.
Une lame plantée en plein cœur : les mots sont des fois des armes puissantes et destructrices.
Tant d’épreuves qui nous font  souvent pliés, mais qui ne jamais ne nous brise.
Tant de mal et de souffrances pourquoi ?

cocole 24/04/2006 08:58

ouf!... c'est superbe!!!

Co 19/04/2006 22:37

magnifique ! j'imagine que tu as déjà une mélodie en tête, mélancoliquement colorée...p'tit clin d'oeil ici pour toi :  http://juliaco.over-blog.com/article-2476871.html
Bises l'artiste

Arti 17/04/2006 00:29

oua... oua... oua......c'est............. franchement..... je sais pas quoi dire c'est très bien dom  ^o~tu m'épates... je comprends pas comment tu fais pour m'épater autant... il doit y avoir un truc je sais pas moi... t'a brancher une puce électronique dans mon cerveau? je ne crois pas lolc'est très bien dominou... continu!bizzarti

francisco 16/04/2006 17:39

Bonjour Dom
Comment tu trouves Swish Plus?